Médecine chinoise vs médecine occidentale : quelle est la meilleure ?


La médecine chinoise est un système de soins de santé qui existe depuis des milliers d’années. Malgré le fait que la médecine occidentale soit largement pratiquée en France, il s’agit d’un développement relativement récent. L’évolution de la médecine dans les pays occidentaux suit la voie de la déduction hypothétique, tandis que l’approche orientale suit la voie de la déduction inductive. Alors que la méthode occidentale fait clairement la distinction entre la santé et la maladie, l’approche orientale considère la santé comme une condition équilibrée et la maladie comme une condition déséquilibrée. Il est utile de comprendre certaines des différences entre la médecine chinoise et la médecine occidentale, que vous sont à la recherche de traitements complémentaires ou alternatifs à ceux proposés par les prestataires de soins médicaux traditionnels ou envisagent une carrière en santé holistique. La médecine chinoise et la médecine occidentale ne sont pas interchangeables.

Les examens des patients se déroulent de différentes manières.

Le praticien de médecine chinoise examinera la personne dans son ensemble, tandis qu’un médecin de médecine occidentale peut être plus préoccupé par des indicateurs vitaux tels que le poids, la taille, la température, la tension artérielle, etc., ainsi que par les symptômes de la maladie. Un praticien peut être aussi concerné par les problèmes médicaux d’une personne que par d’autres éléments de sa vie, tels que ses liens avec sa famille, son niveau de stress ou son bien-être spirituel, par exemple.

Un docteur en médecine occidentale traiterait de la même manière deux patients souffrant de la même maladie, mais un praticien de la médecine chinoise reconnaîtrait que chaque patient est un individu et le traiterait en conséquence. La différence entre la médecine orientale et la médecine occidentale, selon Gaia, est que plutôt que de prescrire un traitement « taille unique » pour tous les patients qui présentent certains symptômes, la médecine orientale examine les besoins de chaque patient et son corps et ses actes uniques. sur ces informations. « Essentiellement, c’est un plan d’action à court terme par opposition à un plan d’action à long terme. »

Les pratiques diagnostiques diffèrent les unes des autres.

Ceux qui pratiquent la médecine chinoise pensent à l’univers et au corps humain en termes de cinq composantes fondamentales :

  • Bois
  • Feu
  • Métal
  • Terre
  • Eau


Ces produits chimiques sont des manifestations du qi, également connu sous le nom de chi, ou énergie vitale, qui circule dans tout le corps. Chaque individu est composé d’une combinaison unique de ces composants, qui sont chacun liés à une saison, une couleur et un système d’organes particuliers dans le corps humain. Lorsque les composants ne sont plus en harmonie ou lorsque la circulation du qi est obstruée, des problèmes de santé se développent. C’est l’objectif des praticiens de la médecine chinoise de rétablir le flux et l’équilibre via leurs traitements. Un objectif secondaire des thérapies est d’aider le corps dans sa capacité naturelle à se réparer.

Certaines des procédures utilisées par la médecine chinoise pour traiter les déséquilibres et apporter l’harmonie sont les suivantes :

  • La thérapie diététique est une sorte de traitement.
  • Acupuncture\sMassage
  • Des thérapies à base de plantes sont disponibles.
  • La méditation est un exercice chinois.
  • L’utilisation de médicaments pharmacologiques pour traiter les problèmes de santé est courante dans la médecine occidentale, mais la médecine chinoise dépend d’ingrédients plus naturels pour traiter les mêmes problèmes.

Choisir un mélange de médecine chinoise et occidentale est une option pour certains patients, et c’est une bonne idée d’informer votre praticien ou fournisseur de tous les traitements et thérapies que vous avez essayés jusqu’à présent.

En cas d’urgence vous devez consulter un médecin de garde.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.